Traitement de l’eau : Arkema et Polymem, partenaires pour mettre sur le marché une nouvelle technologie de membranes d’ultrafiltration

- Communiqué de presse
Innovation - Produits
Arkema, premier chimiste français et acteur majeur de la chimie mondiale, et Polymem, PME française spécialisée dans la fabrication de modules de filtration à base de membranes fibres creuses, ont développé conjointement une nouvelle technologie de membranes d’ultrafiltration hydrophiles, qui permet de produire durablement une excellente qualité d’eau.

Cette technologie de membranes d’ultrafiltration - fabriquées par Polymem à partir d’un tout nouveau polymère PVDF Kynar® nanostructuré mis au point par Arkema -  rend le traitement de l'eau par membranes plus performant et moins énergivore. Le partenariat a pour objectif, d’une part d’accélérer le développement commercial de cette technologie de membranes d’ultrafiltration à hydrophilie durable et d’autre part de la rendre accessible rapidement à d’autres acteurs du traitement de l’eau. Cette technologie est prouvée par un démontrasteur d’ultrafiltration fabriqué par Polymem .

 

L’innovation : des membranes  ultrafiltrantes durablement hydrophiles

 

Cette technologie membranaire d’ultrafiltration avec des fibres creuses, présente les avantages suivants par rapport aux systèmes conventionnels :

  • Une filtration beaucoup plus fine (des matières en suspension, des bactéries, etc. jusqu’aux virus),
  • Une qualité d’eau en sortie très stable et indépendante de la qualité d’eau en entrée,
  • Une excellente hydrophilie des membranes, durable, qui permet d’accélérer la circulation de l’eau avec à la clé une augmentation des débits d’eau filtrés à consommation énergétique constante,
  • La possibilité d’automatiser entièrement les systèmes de filtration.

La filtration membranaire : un procédé en forte croissance

La filtration membranaire est une technologie de traitement de l’eau adoptée par de nombreuses unités pour le recyclage des eaux usées urbaines, industrielles, l’eau potable ou le pré-traitement au dessalement d’eau de mer. L'eau est envoyée sous faible pression à travers des milliers de fibres creuses semi-perméables et poreuses, qui retiennent les matières en suspension, les impuretés, les bactéries et les virus. Aujourd’hui, un des matéraux les plus utilisés pour ces membranes est le PVDF, dont Arkema est le leader mondial.

 


Premier chimiste français, acteur majeur de la chimie mondiale, Arkema invente chaque jour la chimie de demain. Une chimie de spécialités, moderne et responsable, tournée vers l'innovation, qui apporte à ses clients des solutions concrètes pour relever les défis du changement climatique, de l'accès à l'eau potable, des énergies du futur, de la préservation des ressources fossiles, et de l’allègement des matériaux. Présent dans plus de 40 pays, avec un effectif d’environ 14 000 personnes, 10 centres de recherche, Arkema réalise un chiffre d’affaires de 6,1 milliards d’euros et occupe des positions de leader sur ses marchés avec des marques internationalement reconnues.

 

Polymem, PME française indépendante basée en région toulousaine, créée en 1997 par deux ingénieurs spécialistes des membranes fibres creuses pour le traitement de l’eau, fabrique de membranes et de modules de filtration utilisés en traitement d’eau pour les marchés municipaux, industriels et commerciaux. Avec plus de 200 références dans le monde, son savoir faire pour les équipementiers, OEM et distributeurs du domaine s’appuie sur une gamme complète de membranes et modules de filtration standard ou à façon afin de concevoir des systèmes à membranes fiables et économiquement compétitifs.

 

Contacts

Vincent COTTEREAU
Relations presse produits
Arkema
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :