Arkema annonce un partenariat novateur aux États-Unis pour la fourniture d’acide fluorhydrique, matière première principale des polymères et gaz fluorés

- Communiqué de presse
Corporate - Finance - Produits
Arkema annonce un partenariat innovant et de longue durée avec la société Nutrien Ltd, un des leaders mondiaux de l’agrochimie, qui fournira à Arkema ses besoins en acide fluorhydrique pour son site de Calvert City (KY). Ce projet présente de nombreux avantages tant en termes de sécurisation et de compétitivité de l’accès à l’acide fluorhydrique, matière première principale de la chimie des fluorés, d’accompagnement de la croissance des polymères fluorés sur les segments attractifs du traitement de l’eau, de l’électronique et des batteries, que du respect de l’environnement en regard des procédés plus traditionnels.

Arkema annonce la signature, avec Nutrien Ltd, un des leaders mondiaux de l’agrochimie, d’un accord de fourniture long terme d’acide fluorhydrique pour son site de Calvert City (KY), dont la moitié environ sera destinée à la production de polymères et dérivés fluorés à forte valeur ajoutée, et l’autre moitié à la production de gaz fluorés à faible PRG (potentiel de réchauffement global). Cette matière première est la clé de voute de la chimie des fluorés, de ses polymères fluorés et de ses dérivés de spécialités.

 

Cet accord s’accompagne d’un investissement de 150 millions de dollars US dans une unité de production d’acide fluorhydrique de 40 kt/an sur le site Nutrien d’Aurora (Caroline du Nord), réalisé par Arkema et dont la mise en service est prévue au premier semestre 2022. Cet accord inclut la mise en place d’un contrat de fourniture long terme.

 

En ligne avec les engagements du Groupe pour l’environnement, cet acide fluorhydrique sera produit à partir d’un élément naturellement présent dans le phosphate que Nutrien utilise pour la fabrication de ses produits, sans recourir au minerai de spath fluor utilisé habituellement. Nutrien récupérera le fluor de son procédé pour le convertir en acide fluorhydrique sur son site d’Aurora. Cet investissement novateur constitue une grande première aux États-Unis et s’inscrit parfaitement dans le nouveau plan climat du Groupe car il permet de diminuer la consommation d’énergie globale et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Véhicules éléctriques colorés en charge

 

Au-delà de son impact favorable sur l’environnement, le partenariat offre d’autres bénéfices importants. Dans un contexte de tension croissante sur le minerai de spath fluor et de l’offre d’acide fluorhydrique, il vise notamment à sécuriser l’approvisionnement d’acide fluorhydrique à un prix stable et compétitif, et à accompagner le développement constant de nouvelles applications, notamment pour les batteriesl’électronique 5G et le traitement de l’eau.

Ce projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’Arkema présentée le 2 avril dernier, en permettant, aux États-Unis, un développement durable de ses polymères fluorés et autres dérivés fluorés de spécialités appartenant à la plateforme Matériaux de Spécialités et en renforçant la compétitivité long-terme de ses gaz fluorés dits émissifs.

Contacts

Béatrice ZILM
Contact investisseurs
Caroline CHUNG
Contact investisseurs
Peter FARREN
Contact investisseurs
Arie TAIEB
Contact investisseurs
Gilles GALINIER
Directeur Communication externe
Arkema
Véronique OBRECHT
Relations presse corporate
Arkema
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :