X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

« Nous avons à cœur d’accompagner chaque salarié dans son projet d’évolution »

Fort de ses 20 000 salariés, Arkema s’appuie partout dans le monde sur des équipes dotées d'un haut niveau de technicité, de professionnalisme et de performance. Pour nourrir cette énergie collective, le Groupe fait le pari de la valorisation des talents.

Entretien avec Dominique Massoni, Directrice Développement Ressources humaines et Communication interne du Groupe.

Quelle est la politique de recrutement d’Arkema ?

Chaque année nous recrutons dans le monde près de 1 700 collaborateurs – dont environ 400 en France – juniors ou expérimentés, en quête de responsabilités exigeantes et stimulantes. Seul le talent compte : sans distinction d'âge, de sexe, d’origine, le Groupe mise sur des profils à la fois opérationnels et en mesure de porter une vision prospective pour construire l’avenir. Les nouveaux embauchés sont souvent surpris par l’autonomie dont ils bénéficient au sein de notre structure qui privilégie l’action. Nos pratiques professionnelles se fondent sur les valeurs fondamentales d’Arkema : simplicité, responsabilité, performance et solidarité.

 

« Seul le talent compte »

R&D, fabrication, procédés, logistique, marketing, finance ou encore ressources humaines : avec plus de 200 métiers, les portes d'entrée dans le Groupe sont multiples. Par exemple, en France, Arkema offre à de jeunes chercheurs doctorants la possibilité de réaliser leur thèse dans différents domaines, comme la chimie des polymères, le génie chimique ou les sciences humaines, grâce aux Conventions industrielles de formation par la recherche (Cifre) et à des partenariats avec les établissements d’enseignement supérieur.

Sur le sujet :

Quelles perspectives d’évolution offrez-vous à vos salariés ?

Mobilité entre business units, entre filiales, missions à l’international, démarrages de projets en France ou à l’étranger, ouvertures de sites… les occasions de progresser s’offrent à tous les talents du Groupe ! Nous avons par exemple actuellement un très gros projet de construction d’usine en Asie du Sud Est qui mobilise de nombreuses expertises partout dans le monde et qui offre de formidables challenges pour nos équipes.

 

Arkema mène une politique active de promotion interne dans tous les métiers et à tous les échelons hiérarchiques. Nous nous attachons à faire évoluer nos collaborateurs dans les filières de management mais aussi dans des filières d’expertise : ceci constitue un des axes fondamentaux de notre politique de gestion de carrière. La fonction RH du Groupe accompagne chaque collaborateur dans son désir d’évolution et la construction de son parcours professionnel. Nous avons créé une fonction de Talent Manager en Europe, en Asie et aux Etats-Unis avec l’idée de faire grandir les talents dans chaque pays où nous sommes implantés en proposant des postes à responsabilité, localement comme à l’échelle internationale.

 

Faire progresser les salariés suppose de partager avec eux des objectifs d’évolution en fonction de leurs intérêts professionnels. Pour cela, la direction des Ressources humaines s’est dotée d'un outil de développement basé sur un principe d’auto-évaluation et d’entretiens réguliers. Il aide à formaliser des plans de développement reposant sur des actions de formation ou des étapes de carrière, afin d’enrichir et de compléter les compétences.

Comment encouragez-vous le talent au féminin ?

La filière de la chimie est historiquement très masculine. Mais nous veillons depuis plusieurs années à changer la donne en recrutant des talents féminins, y compris pour des métiers très opérationnels en usines dans des postes de production ou de supervision des procédés.

 

« Lutter contre le risque de plafond de verre »

 

Les femmes ont toute leur place chez Arkema, c’est d’ailleurs le message que nous faisons passer avec notre nouvelle campagne marque employeur que nous venons de lancer ! 35 % des managers d’Arkema sont actuellement des femmes. Et les femmes représentent 21 % de l’encadrement supérieur contre 18 % il y a deux ans. Afin de lutter contre le risque de plafond de verre et d’accompagner la progression de ses collaboratrices, Arkema a d’ailleurs créé un programme de mentoring. Parmi les dirigeants, des "parrains" volontaires – hommes ou femmes – sont formés pour accompagner leur "filleule" dans le développement de sa carrière.

Avez-vous des programmes améliorant la qualité de vie au travail ?

Arkema mène depuis plusieurs années une politique active de prévention du stress et des risques psychosociaux au sens large, avec la volonté de mettre l’accent sur la qualité de vie au travail.

 

Les managers comme l’ensemble des salariés sont formés dans ce domaine et les médecins du travail sont mobilisés pour les accompagner. Pionnier en la matière, le Groupe a créé un Observatoire central du stress, chargé de repérer les "situations à risque" sur les sites français. Des actions similaires sont menées aux États-Unis. Chaque année, la "Semaine du savoir-vivre numérique" rappelle avec humour et pédagogie les règles d’équilibre en matière de (dé)connexion. La qualité de vie ensemble au travail est au cœur des valeurs d’Arkema, c’est pourquoi nous sommes si vigilants sur ces principes.

en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :