Les sites de nos principales marques

Arkema monde

fr
top

Pourquoi faire un focus sur la diversité internationale ?

Parce que cela reflète la réalité de notre organisation et que nos talents sont à l’image de notre portefeuille de produits : variés, performants, novateurs... Voilà pourquoi nous souhaitons les développer partout dans le monde pour accompagner la croissance d’Arkema. Nous employons plus de 20 000 personnes dans 55 pays. Profitons de cette diversité et allons chercher les talents partout en diversifiant les nationalités, les cultures, les profils… Non seulement, c’est très enrichissant humainement mais cela nous ouvre énormément d’horizons en matière de savoir-faire, de business, d’innovation. Nous travaillons à cette diversification de plusieurs manières. En nous montrant plus inclusif.

On parle là aussi bien de mixité que de diversité géographique et culturelle. Chaque salarié.e doit pouvoir apporter sa différence. En faisant monter en compétence nos talents locaux quels que soient leur métiers, grâce à la formation et au compagnonnage. En favorisant la mobilité pour qu’ils soient en capacité de continuer à progresser. C’est ce qu’illustre parfaitement notre programme de mentoring international qui permet à des talents hors de France d’être mentorés par des cadres dirigeants du Groupe.

50 %

C’est la part minimum de salariés de nationalité non française dans l’encadrement supérieur d’Arkema à l’horizon 2030 grâce à un recrutement diversifié et à la promotion interne.

En quoi consiste ce programme et quel est son but ?

Il s’agit de rendre plus visibles nos jeunes talents issus de tous les pays du Groupe, les aider à révéler leur potentiel et à accélérer leur développement de carrière pour favoriser la diversité dan les fonctions managériales et dirigeantes.

Le principe du mentoring consiste à associer un(e) mentor et un(e) mentee en dehors de la relation hiérarchique classique. Les premiers sont des cadres dirigeants. Les seconds sont des hauts et très hauts potentiels ayant à leur actif une première expérience professionnelle réussie. Ce cadre permet de favoriser un échange direct et authentique en toute confidentialité. Les mentors qui ont souvent une expérience importante à l’international, peuvent fournir aux mentees des clefs pour réussir et évoluer dans l'entreprise, gagner en confiance en eux, leur permettre d’élargir leur réseau, etc... Une bonne relation de mentorat doit créer un échange équilibré au profit du binôme et de l'organisation.

L’expérience est-elle concluante ?

19 binômes sont constitués cette année. En 2020, pour la première promotion, ils étaient 11. Nous aurons donc identifié et soutenu 30 mentees en deux ans.

Les retours sont extrêmement positifs. Nous avons des mentees, et pas seulement là où nous avons des gros marchés comme en Europe, en Chine et aux Etats-Unis, mais dans beaucoup d’autres pays comme le Mexique, la Nouvelle-Zélande ou la Russie, des talents prometteurs qui se demandent souvent quel est leur « next step ».

Grâce au mentoring, ils sont unanimes pour dire que le programme leur a permis de mieux exprimer leurs attentes, d’ouvrir le champ des possibles en termes d’évolution de carrière et d’élargir leur réseau à la fois vers le haut et en transversal dans différents pays.

Arkema est une société qui favorise beaucoup de mobilité interne à l’international. Cela peut être intéressant pour eux de réfléchir en dehors de leur zone géographique. Un talent identifié en Corée du Sud pourrait ainsi parfaitement être amené à exercer des responsabilités en France. Si nous ne leur ouvrons pas cette perspective et que nous ne les accompagnons pas, difficile d’oser même y penser et de trouver les moyens de réussir.