Décryptage

Comment bénéficier pleinement des avantages de la fabrication additive

Depuis ses débuts dans les applications de test et de prototypage, la fabrication additive a rapidement évolué pour permettre la production de pièces fonctionnelles plus légères, résistantes et polyvalentes, plus fiables, destinées à une utilisation finale. Grâce à des délais de traitement plus rapides, un coût par pièce réduit et un large portefeuille de matériaux haute performance compatibles, la fabrication additive pose désormais la question de son intégration dans les modèles commerciaux, depuis la conception du produit jusqu’à la chaîne logistique, en passant par la fabrication.

Les moteurs des avions Airbus A320 contiennent plusieurs pièces imprimées. Aux États-Unis, Lockheed-Martin fabrique des dômes en titane par impression 3D pour les réservoirs de carburant des satellites, réduisant les délais d’approvisionnement de 20 mois à seulement deux semaines. Inévitablement, la fabrication additive est présente dans les ateliers de fabrication des grandes entreprises, où les acteurs majeurs des secteurs automobile, pétrochimique et médical l’ont intégré à leurs processus de production.

 

L’impact de la fabrication additive va bien au-delà de celui de la fabrication elle-même – elle peut potentiellement avoir des effets sur l’ensemble de la chaîne de valeur et ainsi que sur les modèles commerciaux de nombreux acteurs. Ainsi les industriels ont l’opportunité de repenser leurs modèles commerciaux en termes de partenariats, de localisation de leur production, d’utilisation de l’impression 3D en complément des technologies de fabrication traditionnelles ou même envisager la création de pôles dédiés à la production 3D.

Des sites de fabrication décentralisés

Durant les deux dernières décennies, la tendance générale a été de délocaliser les sites de fabrication vers des pays où les coûts de production sont plus faibles. Toutefois, avec l’avènement de la numérisation et les avantages liés à la fabrication additive, une transformation profonde des chaînes d’approvisionnement mondiales pourrait survenir en rapprochant les sites de production du client final. Par exemple, la conception des pièces pourrait être repensée de sorte qu’elle nécessite moins d’étapes de production et ainsi générer des économies importantes.

 

Parfaitement adaptée au lean management (gestion simplifiée des processus), la fabrication additive permettrait d’optimiser la supply chain et les opérations grâce à une meilleure réactivité en termes de délais de livraison et une production au plus proche de la demande. De la même façon, les politiques d’après-vente et les stratégies d’achat seront impactées grâce à la production de pièces monobloc sur site, limitant les stocks de pièces de rechange et simplifiant les processus d’inventaires.

 

D’autre part, la gestion logistique de la maintenance sera elle aussi simplifiée grâce à la possibilité d’imprimer sur site des pièces de remplacement.

Le futur est déjà là

Les révolutions industrielle et informatique ont transformé le monde et de la même manière, la fabrication additive va révolutionner l’industrie à une échelle globale. Aujourd’hui, les pionniers de la fabrication additive pensent au-delà des processus d’impression et ont un seul objectif : créer davantage de valeur.

La fabrication additive transforme déjà la façon dont nous pensons en termes de conception, depuis l’idéation jusqu’à la fabrication et la commercialisation.

 

Cependant, malgré un développement dynamique, le secteur de l’impression 3D tente toujours d’associer deux mondes qui se connaissent mal tout en cherchant à s’influencer. D’un côté, les fabricants d’imprimantes sont peu familiers des contraintes industrielles auxquelles font face les utilisateurs finaux, de l’autre, les industriels sont encore dans une phase de découverte du monde du digital, de ses acteurs, de ses limites et de ses opportunités.

Toutefois, même si cela semble ardu, il existe un acteur qui peut contribuer à établir le lien : les fabricants de matériaux. En aidant depuis de nombreuses années les fabricants d’imprimantes 3D à développer des procédés d’impression efficaces tout en continuant à développer des solutions pour les procédés de production traditionnels, les fabricants de matériaux ont acquis une connaissance approfondie des contraintes auxquelles font face les deux types d’entreprises. Alors que la course à la création de valeur bat son plein, les fabricants de matériaux ont la possibilité d’accélérer l’apprentissage mutuel et de s’assurer que toutes les conditions soient réunies pour que la fabrication additive puisse globalement créer de la valeur.

 
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :