Câbles électriques et électronique

Circuit imprimé

Arkema est fortement présent dans la câblerie électrique avec des matériaux particulièrement résistants. Nous mobilisons aussi notre capacité d'innovation sur des solutions adaptées aux évolutions du marché de l'électronique, notamment pour les tablettes et smartphones, dont les modèles sont renouvelés tous les deux ou trois ans. Enfin, notre R&D se concentre sur des nouveaux matériaux afin de répondre aux enjeux de la miniaturisation et des limites technologiques des composants à base de silicium.

 

Une offre multi-produits pour la câblerie électrique

Aujourd’hui les fabricants de câbles sont confrontés à de nouvelles exigences en termes de sécurité (résistance au feu), de solidité (stabilité) et de longévité (résistance mécanique). Nos produits apportent des réponses adaptées et interviennent dans la fabrication des câbles de basse, moyenne, haute et très haute tensions.

 

  • Nos polyfluorures de vinylidène (PVDF) Kynar® et Kynar® Flex sont particulièrement appropriés en raison de leur résistance chimique et mécanique exceptionnelle, aux applications exigeantes telles que les câbles de sécurité.

 

  • Nos résines polyamide Rilsan®  figurent parmi les rares matériaux à résister aux termites. Ils sont prisés par les professionnels de la câblerie électrique sous-terraine.

 

 

Nos solutions au service des mobiles et tablettes

Notre R&D ne cesse de développer des matériaux destinés à optimiser la durabilité et le fonctionnement des terminaux mobiles.

 

  • Les résines acryliques Sarbox® de notre filiale Sartomer permettent une meilleure qualité d'image sur les écrans tactiles (diffusion optimale de la lumière et des couleurs, netteté) et un design plus "flexible" (écrans pliables, flexibles, plus fins) pour les smart phones, tablettes ou TV. Ils sont utilisés pour fabriquer des adhésifs haute performance pour les différentes couches constituant ces écrans. Les résines acryliques Sarbox® présentent des caractéristiques clés : excellente durabilité, transparence parfaite, protection contre le jaunissement et flexibilité. Les résines acrylate Sarbox® sont également utilisées comme solutions de revêtement protecteurs pour différents types de matériaux dans l'électronique grand public ; tels que le verre, la céramique et différents polymères. La gamme acrylate Sarbox® apporte une bonne résistance aux rayures et à l'abrasion, une excellente transparence et une adhérence adaptable.

 

  • Notre gamme de polyamides Rilsan® est prisée par les grandes marques de téléphonie : ils font partie des rares matériaux sur le marché, à concilier résistance chimique et aux chocs, finesse des pièces, légèreté, et brillance. Plus léger que le polycarbonate et que l'aluminium couramment utilisés, les fabricants l'ont adopté pour concevoir des coques de châssis internes particulièrement solides et profilés.

Autre domaine d'excellence pour Arkema, les batteries lithium-ion. Les variations de températures, la répétition des cycles de rechargement/déchargement mettent à mal ces batteries : les particules actives n'adhèrent alors plus sur les électrodes ce qui provoque une diminution de l'autonomie de la batterie et des pannes. Pour résoudre cette faiblesse, notre PVDF Kynar® est utilisé par les constructeurs comme liant des particules actives sur les électrodes : ses propriétés de résistance exceptionnelles à la corrosivité de l’électrolyte contribuent à améliorer la durée de vie et l’autonomie des batteries.

 

Le PVDF Kynar® est également utilisé en revêtement du séparateur entre les deux électrodes, ce qui permet de renforcer la longévité de la batterie.

 

 

Notre chimie du fluor pour l'électronique

La chimie du fluor d'Arkema

Leader de la chimie du fluor, Arkema propose des intermédiaires fluorés de haute pureté, avec sa gamme Foranext® pout le marché des composants électroniques. Ils jouent un rôle important dans diverses étapes de fabrication des semi-conducteurs. Ils sont notamment utilisés pour éliminer de manière sélective le matériau par gravure plasma, découpe et nettoyage de la salle blanche.

 

 

Vers une électronique organique sans silicium

Arkema s’est engagé dans l’électronique de demain au travers de deux importants programmes de recherche menés en partenariat avec le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) :

 

  • Avec la miniaturisation continuelle des puces silicium, la micro-électronique basée sur la lithographie optique, technologie de gravure des microprocesseurs, se heurte aux limites physiques du matériau silicium. Pour dépasser ces contraintes de l’infiniment petit, le groupe Arkema travaille à la mise au point de la technologie de la lithographie par auto-assemblage (ou nano-structuration) de polymères. Cette alternative, très prometteuse, induit de faibles coûts de fabrication et s’intègre facilement aux procédés de fabrication actuels des microprocesseurs.

 

  • Grâce sa large gamme de polymères techniques (polymères fluorés, piézoélectriques, thermoplastiques nanostructurés), Arkema s'investit pour répondre aux enjeux de l’électronique imprimée grande surface (écrans souples, emballages et textiles intelligents, panneaux photovoltaïques).

 

Objectifs : améliorer la durée de vie des systèmes, optimiser les coûts de fabrication et intégrer plusieurs fonctions sur un même support.

 

L’utilisation de ces matériaux organiques, plutôt que le silicium, permet de concevoir un nouveau champ de composants imprimables, transparents et souples.

Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :