Les sites de nos principales marques

Arkema monde

FR
top

L'usine de Saint-Auban est un producteur majeur de solvant chloré trichloroéthane (T111) en Europe. Ce solvant permet de fabriquer des gaz fluorés, des hydrofluorocarbures et des polymères fluorés. L'unité de production est également dotée d'un atelier de valorisation des résidus chlorés (VRC).

Située dans la vallée de la Durance, au cœur des Alpes-de-Haute-Provence, l'unité de production de Saint-Auban a été construite en 1916 pour répondre aux besoins en chlore de la défense nationale. Fondée par la société des produits chimiques d'Alais et de Camargue, l'usine a fait partie des sociétés Péchiney, Péchiney Saint-Gobain, Rhône Poulenc, Elf Atochem et Atofina.

En octobre 2004, l'usine de Saint-Auban rejoint le groupe Arkema. Aux 234 salariés viennent s'ajouter 120 salariés travaillant pour des entreprises extérieures dans des domaines aussi variés que le transport ou la maintenance. Elle est aujourd’hui un acteur majeur de l'emploi dans la région.

L’activité de l’usine Arkema de Saint-Auban

Le cœur de métier de l'usine de Saint-Auban est la production de trichloroéthane (T111), obtenu à partir de chlore fourni par une nouvelle électrolyse sur procédé membrane. Le T111 est ensuite envoyé sur le site de Pierre-Bénite et utilisé dans la fabrication des gaz fluorés, hydrofluorocarbures qu'Arkema commercialise sous la marque Forane® (fluides frigorigènes, agents d'expansion), et des polymères fluorés commercialisés sous la marque Kynar®.

L'atelier VRC (valorisation des résidus chlorés) de l’usine Arkema de Saint-Auban traite les résidus chlorés par brûlage. D'une capacité de 25 000 tonnes par an, cet atelier permet le recyclage et la valorisation de résidus chlorés liquides et gazeux sous forme d'acide chlorhydrique. Ce produit est ensuite vendu comme intermédiaire chimique pour la pharmacie ou la chimie fine.

L'usine possède une station biologique de traitement des matières organiques qui filtre les effluents domestiques de la commune, ainsi qu'une station physico-chimique qui élimine les matières en suspension et une station de traitement des métaux lourds.
Le site a la constante préoccupation de la sécurité des personnes et des installations. La démarche sécurité est formalisée par la mise en place d’un système de référence de management de la sécurité appelé AIMS (Arkema integrated management system).

Une centrale solaire sur le site de Saint-Auban

Produire et consommer de l'électricité directement sur le site : c'est désormais chose possible sur le site de Saint-Auban, depuis l'installation d'une centrale solaire sur les terrains en friche de l'usine. Ce sont ainsi 22 000 panneaux solaires qui produiront chaque année près de 19 GWh (l'équivalent de la consommation de 3 500 foyers pendant un an).

Directements raccordés au réseau électrique, les panneaux solaires fourniront une électricité qui sera quasi intégralement consommée sur place. Réalisé en collaboration avec l'entreprise Corsica Sole, spécialisée dans l'installation de centrales solaires, ce projet sur le site de Saint-Auban s'inscrit pleinement dans la politique de responsabilité sociétale d'Arkema.

Cette centrale permet bien sûr de produire proprement l'énergie consommée par l'usine, mais elle permet aussi de donner une seconde vie, plus verte, aux terrains en friche de l'usine, tout en pérénisant l'activité du site de Saint-Auban. À noter également qu'il s'agit d'une des rares centrales solaires à être installée sur une site classé SEVESO en activité (elles sont généralement installées sur des sites désaffectés).

Le site de Saint-Auban bénéficie d’un foncier en terrain industriel vacant significatif pour lequel Arkema n’avait pas de projet de redéveloppement à l’étude. Nous recherchions une valorisation de ces terrains et avons été contacté par la société Corsica Sole qui avait un projet de centrale solaire sur la région. Arkema, travaillant activement au développement d’une alimentation en énergie renouvelable pour ses sites industriels dans le cadre de sa politique RSE, a souhaité donner une suite favorable à cette offre. La réussite de ce projet est le résultat d’un travail fructueux entre les services de l’État, les collectivités locales, différentes parties prenantes et les industriels. »

Relations de proximité

Dans le cadre de Terrains d’Entente®, le site de Saint-Auban mène de nombreuses actions avec son environnement direct :

  • Dons de matériels (ordinateurs)
  • Rencontres avec les maires des communes voisines
  • Participation au forum des métiers et des formations du collège Camille Reymond de Château-Arnoux
  • Evénements sportifs locaux : randonnée VTT, course pédestre

ark-terrains-dentente-hd.jpg

Faire rimer sécurité avec générosité

La Prévention des Accidents par l'Observation (PAO) permet d'améliorer la conscience des risques.

En 2019, ce sont 1 285 de ces observations croisées qui ont été effectuées sur le site de Saint-Auban.

Ces efforts en matière de sécurité sont également synonymes de générosité, puisque pour chaque observation effectuée, 1 euro est reversé à l'association Handicap évasion 04.

Ce don de 1 285 euros, remis en février 2020, permettra à l'association d'organiser des randonnées en montagne entre personnes valides et handicapées, notamment grâce à l’utilisation de la Joëlette, un fauteuil mono-roue et tout terrain, manœuvré par des accompagnateurs.

Saint-Auban en chiffres clés (année 2019)

Nombre d'employés

213

Sécurité industrielle

2 accidents avec arrêt Arkema

1 accident sans arrêt pour une personne d’une entreprise extérieure

Certifications

ISO 14001: Management de l'environnement

ISO 9001: Management de la qualité

ISO 50001: Managementde l'énergie

OHSAS 18001: Management de la sécurité

Investissements

6 557 K€