Les sites de nos principales marques

Arkema monde

FR
top

Les équipes de l'usine d’Honfleur sont spécialisées dans les procédés physico-chimiques de fabrication de tamis moléculaires. Ce matériau permet de concentrer l’oxygène de l’air pour produire de l’oxygène d’une pureté de plus de 93 %. Il est destiné à des appareils utilisés principalement par des patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive, qui ont besoin d’une source d’air enrichie en oxygène.

 

La crise sanitaire liée au Covid-19 a des répercussions sur le site d’Honfleur, comme l’explique Thierry Cave, son directeur :

Nous constatons qu’avec la pandémie actuelle, la demande pour ce type d’appareils est en train d’augmenter sensiblement. Notre ligne de production tourne aujourd’hui en flux tendu. Nous faisons le maximum pour assurer la continuité de la fourniture de tamis moléculaires pour les fabricants de matériel médical

Concentrer l’oxygène, comment ça marche ?

 

Les appareils concentrateurs d’oxygène font passer l’air ambiant au travers d’une colonne de tamis moléculaires qui, grâce à ses propriétés uniques, sépare l’oxygène des autres composants gazeux*. Il en ressort de l'air enrichi en oxygène à 93 % minimum.

Cette séparation est réalisée grâce à la zéolithe aussi appelée tamis moléculaire. Il s’agit d’une association de poudre de cristaux d’aluminosilicate agglomérée avec de l’argile sous forme de billes qui sont ensuite échangées avec du lithium. Ces billes piègent de façon sélective les molécules d'azote tout en laissant passer l'oxygène.

 

*L'air ambiant est composé principalement d'azote (N2) à 78 %, d'oxygène (O2) à 21,8%, d'argon (Ar) et de gaz rares.