Les sites de nos principales marques

Arkema monde

fr
top
  • Chiffre d’affaires de 2,23 Mds€, en hausse de 12,7 % par rapport au 1T’20, à périmètre et change constants
    • Augmentation significative des volumes (+ 7,7 %), en continuité par rapport au rebond constaté au 4T’20 (+ 5,2 %)
    • Belle dynamique sur la plupart des marchés finaux du Groupe, et contribution des nouveaux développements portés par l’innovation durable
  • EBITDA de 358 M€, en forte hausse de près de 20 % (300 M€ au 1T’20) et marge d’EBITDA de 16,1 %
    • EBITDA des Matériaux de Spécialités de 306 M€, en hausse de 19,5 %, soutenu par les fortes progressions des trois segments Adhésifs, Matériaux Avancés et Coating Solutions
    • EBITDA des Intermédiaires de 75 M€, en croissance de 10,3% (soit 18,5 % à périmètre constant)
  • Résultat net courant en hausse de 59 %, à 159 M€, soit 2,08 euros par action
  • Dette nette bien maîtrisée, à 2,0 Mds€ (incluant 700 M€ d’hybrides), soit 1,6x l’EBITDA des 12 derniers mois
  • Étape majeure de l’évolution d’Arkema avec la finalisation de la cession du PMMA à Trinseo le 3 mai 2021, complétée par l’acquisition récente par Bostik de Poliplas
  • Objectifs 2021 relevés sensiblement, le Groupe visant désormais une croissance d’environ 20 % de l’EBITDA de ses Matériaux de Spécialités par rapport à 2020 à périmètre et change constants (2) sauf reprise systémique de la crise sanitaire

(1) Les Matériaux de Spécialités incluent les 3 segments suivants : Adhésifs, Matériaux Avancés et Coating Solutions

(2) Avec l’hypothèse de taux €/$ de 1,2 retenue pour 2021, l’impact sur l’EBITDA 2020 est estimé à - 30 millions d’euros pour les Matériaux de Spécialités et - 10 millions d’euros pour les Intermédiaires

À l’issue du Conseil d’administration d’Arkema du 5 mai 2021 qui a examiné l’information financière consolidée du Groupe pour le premier trimestre 2021, Thierry Le Hénaff, Président-directeur général, a déclaré :

« L’activité s’est accélérée au premier trimestre reflétant l’amélioration des indicateurs économiques. Notre croissance traduit d’abord la force de l’innovation menée depuis plusieurs années pour positionner nos Matériaux de Spécialités sur des thématiques en croissance structurelle, et également une dynamique favorable sur la plupart de nos marchés finaux ainsi que notre présence géographique équilibrée. Tout en restant attentif à l’évolution de la crise sanitaire et à la volatilité de l’environnement, prenant en compte les très bons résultats du premier trimestre et nos perspectives de développement, le Groupe relève sensiblement ses objectifs annuels pour les Matériaux de Spécialités qui représentent après la cession du PMMA l’essentiel de notre périmètre.

Cette année marque le début d’une nouvelle ère de croissance pour Arkema en cohérence avec l’ambition dévoilée lors de la Journée Investisseurs d’avril 2020. Portés par le fort engagement de nos équipes dans la stratégie de l’entreprise, nous accélérons nos projets d’innovation et les investissements dans les marchés d’avenir à forte croissance et soutenus par les grandes tendances durables, tels que la mobilité propre, l’allègement des matériaux, l’impression 3D et l’efficacité énergétique. »

Perspectives 2021

La dynamique positive de marché observée au premier trimestre se poursuit, soutenue par une demande robuste dans les marchés de la construction et du bricolage, et plusieurs marchés industriels importants pour le Groupe.

Fort de son innovation au service du développement durable et des extensions récentes de capacités industrielles, tout en étant attentif à l’environnement de marché qui reste volatile, Arkema estime être très bien positionné pour bénéficier de la demande en forte croissante de matériaux haute performance.

Dans cet environnement de demande soutenue, l’inflation des matières premières devrait s’intensifier au second trimestre. Le Groupe s’attachera à poursuivre ses initiatives de hausse de prix pour en compenser l’effet.

Dans ce contexte, compte tenu également de la performance financière réalisée au 1er trimestre, le Groupe relève sensiblement la guidance des Matériaux de Spécialités pour 2021. Sauf reprise systémique de la crise sanitaire,

  • l’EBITDA des Matériaux de Spécialités est désormais attendu en hausse d’environ 20 % en 2021 par rapport à 2020, à périmètre et taux de change constants (3)
  • Bostik, en ligne avec sa trajectoire 2024, confirme son objectif de marge d’EBITDA de 14 % sur l’année, et l’EBITDA des intermédiaires devrait au moins s’établir au niveau de l’an passé, à périmètre (4)  et taux de change constants (3).

Enfin, Arkema continuera à avancer dans son ambition de devenir d’ici 2024 un acteur à 100% des Matériaux de Spécialités.

Les résultats du premier trimestre 2021 sont détaillés dans la présentation « First quarter 2021 results and outlook » et le document « Factsheet » disponibles sur le site internet : www.finance.arkema.com.

 

(3) Avec l’hypothèse de taux €/$ de 1,2 retenue pour 2021, l’impact sur l’EBITDA 2020 est estimé à - 30 millions d’euros pour les Matériaux de Spécialités et - 10 millions d’euros pour les Intermédiaires

(4) La contribution EBITDA cumulée des activités Polyoléfines Fonctionnelles, cédée le 1er juin 2020, et PMMA, cédée le 3 mai 2021, s’est élevée à près de 135 M€ en 2020 et 45 M€ en 2021 (janvier-avril, PMMA uniquement

Calendrier financier

20 mai 2021 : Assemblée générale mixte des actionnaires, à huis-clos

26 mai 2021 : Détachement du coupon

29 juillet 2021 : Publication des résultats du 1er semestre 2021

10 novembre 2021 : Publication des résultats du 3ème trimestre 2021

Contacts investisseurs

Contacts Presse