Les sites de nos principales marques

Arkema monde

fr
top

Rebond des volumes au 4ème trimestre et performance solide sur l’année

  • Rebond de la performance au 4ème trimestre
    • Croissance du chiffre d’affaires de 2,1 % à périmètre et change constants, tirée par des volumes en amélioration sensible (+ 5,2 % vs 4T 2019)
    • Poursuite de la dynamique positive dans la construction, les peintures décoratives et les batteries, et reprise observée sur plusieurs marchés industriels
    • EBITDA quasi stable à 289 M€ (295 M€ au 4T 2019), soutenu par les fortes progressions des Adhésifs (+ 15 %) et des Coating Solutions (+ 19 %)
  • Chiffre d’affaires 2020 de 7,9 Mds€, en baisse limitée de 8 % à devises constantes, reflétant l’impact de la pandémie sur la demande mondiale
  • EBITDA 2020 de 1 182 M€ (- 18,9 %) et marge d’EBITDA de 15,0 %. Bonne résilience des Matériaux de Spécialités (baisse de 12 % de l’EBITDA et de 100 bps de la marge d’EBITDA à 15.8% [2])
  • Résultat net courant 2020 de 391 M€, soit 5,11 euros par action
  • Flux de trésorerie libre élevé sur l’année à 651 M€, comparable au niveau de 2019, reflétant l’excellente gestion du besoin en fonds de roulement (11,8 % du CA au 31 décembre 2020) et le contrôle strict des investissements industriels
  • Dette nette en baisse sensible à 1 910 M€ incluant les obligations hybrides (2 331 M€ au 31 décembre 2019), représentant 1,6x l’EBITDA 2020

[1] Les Matériaux de Spécialités incluent les 3 segments suivants : Adhésifs, Matériaux Avancés et Coating Solutions
[2] Avant allocation du Corporate

Confiance dans les perspectives 2021 et dans l’exécution de la feuille de route 2024

  • Avancées significatives en 2020 sur la stratégie de recentrage dans les Matériaux de Spécialités
  • Ambition renforcée en matière de RSE et création d’un nouveau comité du Conseil d’administration, le Comité innovation et croissance durable
  • Allocation dynamique du cash en ligne avec les orientations du Capital Markets Day d’avril 2020
    • Retour du dividende proposé au niveau pré-Covid à 2,50 € par action [3]
    • Lancement d’un programme de rachat d’actions de 300 M€ à l’issue du closing du projet de cession du PMMA [4]
  • Progression de l’EBITDA en 2021 concentrée sur les Matériaux de Spécialités (82 % du CA du Groupe en 2020). Dans un environnement encore volatil, hors reprise significative de la crise sanitaire, Arkema vise à parités constantes [5] une croissance de l’EBITDA des Matériaux de Spécialités en 2021 d’environ 10% par rapport à 2020, et pour les Intermédiaires une stabilité à parités [5] et périmètre constants (closing du PMMA attendu mi-2021)

[3] Montant du dividende proposé à l’Assemblée générale des actionnaires du 20 mai 2021
[4] Ce projet demeure soumis à l’approbation des autorités de la concurrence compétentes et à la consultation des instances représentatives du personnel concernées
[5] Avec l’hypothèse de taux €/$ de 1,2 retenue pour 2021, l’impact sur l’EBITDA 2020 est estimé à - 30 millions d’euros pour les Matériaux de Spécialités et - 10 millions d’euros pour les Intermédiaires

Le Conseil d’administration d’Arkema, réuni le 24 février 2021, a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour l’exercice 2020. Commentant ces résultats, Thierry Le Hénaff, Président-directeur général, a déclaré :

« L’année passée s’est déroulée dans le contexte difficile de la pandémie et je voudrais en premier lieu saluer la réactivité et la mobilisation de nos collaborateurs dans le monde entier. Leur engagement sans faille ainsi que le positionnement géographique et technologique d’Arkema ont permis au Groupe de réaliser une performance financière robuste en 2020, d’être très performant sur la gestion opérationnelle pour s’adapter rapidement au contexte, d’amorcer un net rebond des ventes et des résultats au 4ème trimestre, et d’aborder avec confiance 2021.

2020 aura été finalement une année de fort progrès qualitatif pour Arkema. Progrès dans le recentrage du profil du Groupe vers les Matériaux de Spécialités avec la cession des Polyoléfines Fonctionnelles à SK et le projet de cession du PMMA à Trinseo. Progrès de nos programmes d’innovation avec en particulier l’accélération dans les colles haute performance, les solutions de pointe pour la mobilité et la gestion des ressources naturelles. Progrès dans le domaine de la RSE avec l’entrée dans l’indice DJSI World, le renforcement de nos objectifs environnementaux et de diversité, et la poursuite de l’évaluation du portefeuille de solutions au regard des critères de durabilité.

Malgré l’incertitude encore présente du contexte sanitaire, 2021 devrait être une année de belle croissance pour Arkema. Nous poursuivrons par ailleurs l’accélération de nos développements à forte valeur ajoutée sur les 3 segments, Adhésifs, Coating Solutions et Matériaux Avancés ainsi que l’exécution de notre stratégie fortement créatrice de valeur de recentrage complet sur les Matériaux de Spécialités. »

Perspectives 2021

Dans un environnement encore incertain notamment sur le plan sanitaire, le début d’année est marqué par un accroissement du niveau global de la demande, dans la continuité du 4ème trimestre 2020. Ainsi, l’EBITDA du Groupe au 1er trimestre pourrait croitre d’environ 10 % par rapport au 1er trimestre 2020, incluant un impact négatif estimé à 15 millions d’euros lié aux devises.

Par ailleurs, la croissance de l’EBITDA d’Arkema sur l’année devrait se concentrer sur les Matériaux de Spécialités (82 % du CA du Groupe en 2020). Hors reprise significative de la crise sanitaire,

  • Arkema vise à parités constantes [6] une croissance de l’EBITDA des Matériaux de Spécialités d’environ 10 % en 2021 par rapport à 2020
    • Bostik, en ligne avec sa trajectoire 2024, vise un niveau de marge d’EBITDA de 14 % sur l’année, bénéficiant de son positionnement sur les marchés de la construction et dans les adhésifs industriels de haute performance, de ses actions d’excellence opérationnelle ainsi que de sa stratégie d’acquisitions.
    • Le segment Matériaux Avancés devrait enregistrer un net rebond, tiré en particulier par ses innovations sur les batteries, l’électronique, l’allègement des matériaux, le sport et la filtration, ainsi qu’une meilleure demande sur certains marchés industriels, dans la nutrition animale et la protection des cultures.
    • Enfin, les résultats des Coating Solutions devraient s’appuyer sur la dynamique de croissance et d’innovation durable sur les marchés des peintures, de l’électronique et de l’impression 3D.
  • L’EBITDA du segment Intermédiaires est attendu en 2021 à un niveau comparable à celui de 2020 à parités [6] et périmètre constants. Le closing de la cession du PMMA est prévu à mi-année.

Le Groupe poursuivra par ailleurs en 2021 l’exécution de sa stratégie moyen terme présentée lors de la journée investisseurs d’avril 2020, en ligne avec son ambition de devenir un pur acteur des Matériaux de Spécialités à l’horizon 2024. Ainsi, les deux projets industriels majeurs que constituent les usines de polyamides bio-sourcés à Singapour et d’acide fluorhydrique aux Etats-Unis progresseront comme attendu pour un démarrage mi-2022. La politique d’acquisitions ciblées dans les Matériaux de Spécialités et notamment les Adhésifs se poursuivra et les réflexions stratégiques sur les Gaz Fluorés s’accélèreront. Enfin, la politique d’innovation au service du développement durable sera renforcée compte tenu des opportunités attendues des plans de relance des Etats dans le domaine de la nouvelle mobilité, du confort de l’habitat et de la gestion des ressources naturelles.

[6] Avec l’hypothèse de taux €/$ de 1,2 retenue pour 2021, l’impact sur l’EBITDA 2020 est estimé à - 30 millions d’euros pour les Matériaux de Spécialités et - 10 millions d’euros pour les Intermédiaires

Calendrier financier

6 mai 2021 : Publication des résultats du 1er trimestre 2021

20 mai 2021 : Assemblée générale des actionnaires Arkema

29 juillet 2021 : Publication des résultats du 1er semestre 2021

10 novembre 2021 : Publication des résultats du 3ème trimestre 2021

Contacts investisseurs

Contacts presse