Les sites de nos principales marques

Arkema monde

FR
top
  • Chiffre d’affaires de 1,9 Md€ (2,2 Mds€ au 3T’19) :
    • En baisse de 9 % à périmètre et change constants (- 18 % au 2T’20), en ligne avec la guidance d’environ - 10 % exprimée fin juillet. Effet volume de - 4,4%
    • Rebond des marchés de la construction et des peintures décoratives. Les marchés industriels restent dans l’ensemble en retrait sensible malgré la croissance de certaines niches à fort contenu technologique comme les batteries
  • EBITDA de 307 M€ (385 M€ au 3T’19) et marge d’EBITDA de 16,1 % :
    • Baisse modérée de l’EBITDA des Matériaux de Spécialités ([1]), soutenu par la progression de Bostik et par la résilience des marges des Matériaux Avancés et des Coating Solutions
    • Recul marqué dans les Intermédiaires malgré l’amélioration séquentielle du PMMA
    • Poursuite des initiatives d’économies de coûts fixes
  • Résultat net courant de 109 M€ (166 M€ au 3T’19), soit 1,42 euro par action
  • Flux de trésorerie libre élevé à 285 M€ (218 M€ au 3T’19), reflétant la gestion stricte du besoin en fonds de roulement et la modération des investissements industriels
  • Dette nette en baisse de 265 M€ par rapport à fin juin 2020, s’établissant à 1 869 M€ en incluant les obligations hybrides (2 470 M€ à fin septembre 2019)
  • Large succès de l’émission du premier emprunt obligataire vert du Groupe, d’un montant de 300 M€, dédié au financement du projet de croissance dans les polyamides bio-sourcés à Singapour
  • Poursuite du processus de cession du PMMA. Nouvelles acquisitions ciblées dans les Adhésifs avec la finalisation au 1er octobre des rachats de Fixatti et Ideal Work

[1] Les Matériaux de Spécialités incluent les 3 segments suivants : Adhésifs, Matériaux Avancés et Coating Solutions

A l’issue du Conseil d’administration d’Arkema du 4 novembre 2020 qui a examiné l’information financière consolidée du Groupe pour le troisième trimestre 2020, Thierry Le Hénaff, Président-directeur général, a déclaré :

« Après un 2ème trimestre marqué par le développement de la crise sanitaire liée à la Covid-19, la demande mondiale s’est reprise au 3ème trimestre et a été soutenue en particulier par la forte amélioration des segments de marché liés à la construction. Les volumes du Groupe traduisent un net rebond par rapport au trimestre précédent.

Dans un contexte qui reste volatile et incertain, Arkema démontre sa solidité grâce à la réactivité et l’engagement quotidien de ses équipes. Les Matériaux de Spécialités qui représentent maintenant 83% du chiffre d’affaires du Groupe affichent un bon niveau de résilience au regard de l’environnement. Le Groupe a poursuivi ses initiatives de réduction de coûts et l’adaptation stricte de son besoin en fonds de roulement. La génération de trésorerie élevée du troisième trimestre permet de continuer à renforcer notre structure de bilan.

Au-delà du court-terme, Arkema poursuit la mise en place de sa stratégie annoncée le 2 avril dernier. Plusieurs avancées notables ont concrétisé la transformation durable du Groupe et son engagement sociétal. Nous avons réalisé début octobre l’acquisition d’Ideal Work par Bostik, la troisième opération de croissance externe dans les adhésifs cette année après celles de LIP et de Fixatti. Arkema a émis avec un accueil très positif des marchés une première obligation verte de 300 millions d’euros dédiée au financement de l’usine de polyamides bio-sourcés à Singapour. Les projets d’innovation dans la mobilité sur les batteries, l’allègement et plus récemment le transport et le stockage de l’hydrogène ont enregistré des avancées significatives. Enfin, et nous en sommes particulièrement fiers, le Groupe est pour la première fois descendu sous le seuil symbolique d’un accident du travail par million d’heures travaillées sur 12 mois. »

Perspectives

Le 4ème trimestre est marqué par l’apparition dans plusieurs pays, notamment en Europe, d’une seconde vague de la Covid-19 qui pourrait peser sur le niveau global de la demande. Dans cet environnement incertain, Arkema estime à ce stade que l’activité générale devrait néanmoins s’inscrire dans la continuité du 3ème trimestre hors impact significatif sur l’économie mondiale des nouvelles restrictions sanitaires. Le chiffre d’affaires du Groupe au 4ème trimestre pourrait ainsi être inférieur d’environ 7 % à celui de l’an dernier à périmètre et change constants, reflétant la bonne tenue de la construction pour Bostik et les Coating Solutions, une amélioration séquentielle des Polymères Haute Performance, mais un retrait toujours prononcé des Intermédiaires.

Arkema continuera à mettre l’accent sur les éléments qu’il maîtrise, notamment ses initiatives de réduction de coûts et une gestion stricte de son besoin en fonds de roulement et de ses investissements industriels.

Le Groupe poursuivra également la mise en place de sa stratégie long terme, notamment ses projets industriels majeurs, ses acquisitions ciblées et ses efforts d’innovation dans les Matériaux de Spécialités pour répondre aux opportunités de développements durables de ses clients, ainsi que ses réflexions dans les Intermédiaires, en ligne avec son ambition de devenir un pur acteur des Matériaux de Spécialités à l’horizon 2024.

Calendrier financier

 

25 février 2021 : Publication des résultats annuels 2020

Contacts investisseurs

CONTACTS PRESSE