Tous les sites web

Blessée lors d’une navigation d’entraînement à bord du trimaran Arkema Multi50, Karine Fauconnier n’est pas en mesure de participer à la Transat Jacques Vabre 2017. En remplacement de la navigatrice, Alex Pella endossera le rôle de co-skipper auprès de Lalou Roucayrol.

Un changement de co-skipper à moins de trois mois d’une transatlantique n’est pas une situation confortable. Suite à la blessure de Karine Fauconnier, la Team Arkema Lalou Multi a su rebondir et trouver un remplaçant à la hauteur de la navigatrice.

 

C’est vers le navigateur espagnol Alex Pella que le choix final s’est porté. Le nouveau binôme dispose de 80 jours pour se connaître, s’entraîner et performer !

Après la blessure de Karine, il a fallu trouver une solution alternative. Nous avons sélectionné différents profils, en souhaitant rester dans une optique d’excellence. Le nom d’Alex Pella est très vite ressorti.

Karine Fauconnier ne quitte pas pour autant la course. En équipe avec Eric Mas (météorologue de profession), elle assurera depuis la terre le routage de la Transat Jacques Vabre 2017 et la stratégie météo. Le duo Lalou Roucayrol /Alex Pella bénéficiera ainsi de sa connaissance technique du trimaran Arkema Multi50 et de ses compétences marines hors pairs.

Renoncer à la Jacques Vabre est une décision lourde de conséquences. Mon but est que notre équipe gagne, avec ou sans moi à bord. Je ferai mon maximum pour aider le nouveau duo à performer, en les routant et les conseillant depuis la terre. C’est une belle manière de continuer l’histoire...

Qui est Alex Pella, le nouveau co-skipper à bord Multi50 Arkema ?

Né en 1972 à Barcelone, Alex Pella est navigateur professionnel depuis plus de 15 ans. Son superbe palmarès témoigne de son talent de la course au large : co-détenteur du Trophée Jules Verne avec l'équipage IDEC (record du tour monde à la voile), il est également vainqueur en Class40 de la plus mythique des courses transatlantiques en solitaire, la Route du Rhum.

 

Lire sa biographie

Le défi est de me mettre le plus rapidement possible au niveau pour aider Lalou Roucayrol à faire une grande Transat Jacques Vabre, voire la gagner. Je suis certain qu’on peut y parvenir. C’est un gros challenge pour moi, aux niveaux personnel et sportif. La concurrence sera rude et cela me motive encore davantage. Je vais tout donner !

Haut