X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Le stockage de l’énergie

Bornes de recharge éléctrique alignées

Le développement des énergies renouvelables, par nature intermittentes (éolien, solaire), combiné à celui des technologies nomades (véhicules électriques, ordinateurs portables, téléphones, tablettes…), nécessite des batteries rechargeables de plus en plus en plus performantes. Pour répondre à ce besoin, Arkema propose différents matériaux qui améliorent le stockage de l’énergie, la puissance de la batterie et son autonomie.

Le fonctionnement de la batterie ou accumulateur lithium-ion repose sur l’échange d’ions de lithium entre une électrode positive (cathode) et une électrode négative (anode) durant les cycles de charge et décharge. Les cathodes sont réalisées en collant des particules d’alliages pouvant capter les ions de lithium à une feuille d’aluminium ; les anodes sont réalisées avec des particules de graphite collées sur une feuille de cuivre. Cette fonction de collage, ou liant, des particules actives est primordiale pour l’efficacité de la batterie.

Liants d’électrodes & revêtements de séparateurs PVDF Kynar®

Main tenant un smartphone, fond urbain

Les liants d’électrodes et les revêtements de séparateurs sont des éléments critiques de la performance et de la sécurité des batteries lithium-ion. Depuis de nombreuses années, Arkema est à l’avant-garde de l’innovation dans le domaine des batteries lithium-ion. Les gammes Kynar® HSV pour liants d’électrodes et Kynar® LBG pour revêtements de séparateurs sont désormais des références mondiales d’excellente longévité pour les batteries.

Un nouvel électrolyte issu de la chimie du fluor

Un autre levier d’amélioration de l’efficacité des batteries repose sur l’électrolyte, le milieu dans lequel se déplacent les ions de lithium entre la cathode et l’anode - et inversement - durant les cycles de charge et de décharge.

L’électrolyte constitue aussi la source des ions lithium : Arkema développe de nouveaux sels de lithium issus de sa chimie du fluor, plus stables, permettant ainsi d’améliorer la durée de vie, la sécurité et la puissance de la batterie lithium-ion.

Graphistrength® : une conductivité électrique décuplée

Véhicules éléctriques colorés en charge

Les nanotubes de carbone Graphistrength® peuvent également rentrer dans la fabrication des cathodes. Les nanotubes de carbone favorisent le passage de l’énergie de la cathode à l’anode, permettant ainsi une charge plus rapide des batteries.

en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :