X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

PEKK Kepstan®, le polymère de l’extrême

Parmi les polymères de haute performance, le PEKK (Poly-Ether-Ketone-Ketone) offre des propriétés hors normes, adaptées aux environnements extrêmes comme l’extraction pétrolière ou l’aéronautique. Arkema a réussi le pari de son industrialisation : paré au décollage !

Léger, rigide et résistant à (presque) tout

PEKK Kepstan®

Doté d’un point de fusion très élevé (300 à 360 °C selon les grades), le PEKK Kepstan® possède une excellente résistance aux agressions chimiques ainsi qu’à l’abrasion.

 

Renforcé de fibres de carbone, il affiche une rigidité comparable à celle de certains métaux… pour un poids bien plus faible. En cas d’incendie ? Il est ininflammable et ne génère pas de fumées toxiques. Le tout accompagné d’une très bonne capacité de mise en forme, au-delà de son point de fusion. Plus classiquement, le matériau peut être injecté dans des moules ou extrudé pour produire des tubes ou des films.

Arkema, leader mondial du PEKK

Connu de longue date, le PEKK a été inventé dans les années 1960 dans le cadre du programme « Apollo ». Mais sa production commerciale nécessite un procédé complexe et des investissements lourds. Suite à l’acquisition en 2009 de la société américaine Oxford Performance Materials (OPM) spécialisée dans le PEKK, Arkema a relevé le défi.

Le Groupe s’est doté, en France, de la première capacité de production industrielle pour ce polymère en Europe, en partenariat avec le chimiste PCAS. Après plusieurs années de R&D, le procédé est désormais stabilisé. Une deuxième usine, plus importante, est à l’étude sur le continent américain.

Des avions de ligne au pétrole offshore

Le PEKK ouvre des perspectives dans des domaines très exigeants, où il peut se substituer à certains éléments métalliques pour gagner en légèreté.

 

À commencer par l’aéronautique : le polymère tolère parfaitement les conditions extrêmes de l’environnement moteur (il est actuellement à l’étude pour des prototypes de fuselage sur une nouvelle génération d’avions de ligne).

 

Autre marché d’importance : l’industrie pétrolière et gazière, notamment offshore.

Enfin, le PEKK s’avère tout à fait adapté aux fabrications additives (l’impression 3D), pour les petites et moyennes séries.

en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :