X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Nanotubes de carbones et copolymères résistants

Fort de son expertise en nanotechnologie, Arkema propose des gammes de nanotubes de carbones et de copolymères à blocs acryliques capables d'apporter d'excellentes propriétés aux thermoplastiques.

En modifiant à l’échelle nanométrique la structure moléculaire de certains polymères, il est possible d’améliorer leurs propriétés mécaniques tout en conservant leur légèreté. Dans ce domaine, Arkema est reconnu pour son expertise unique au monde.

 

Le Groupe développe depuis une dizaine d'années :

  • Une gamme de nanotubes de carbone (NTC), Graphistrength® qui apportent des propriétés exceptionnelles aux thermoplastiques et thermodurs en terme de résistance mécanique et de conductivité électrique.
  • Une technologie de copolymères à blocs acryliques brevetée, Nanostrength®, permettant d’obtenir des polymères très résistants pour un poids inférieur aux polymères traditionnels.
  • La plaque acrylique Altuglas® ShieldUp qui est 50 % plus légère que le verre traditionnel, elle allie le polyméthacrylate de méthyle et un élastomère structuré à l’échelle nanométrique.

La nano-structuration au service de l’environnement

Fruit de 10 années de recherche, la plaque nano-structurée Altuglas® ShieldUp participe à l’allègement des véhicules « Twizy ».

 

Elle permet à l’usager de réduire sa consommation de carburant et ses émissions de CO2 de 0,4 litre et environ 7 kg aux 100 kilomètres.

 

Durable et résistante aux agressions, cette plaque acrylique est également 100% recyclable.

 

Cette nouvelle technologie s’inscrit parfaitement dans les objectifs des constructeurs en matière d’allègement des véhicules. Un enjeu majeur, qui répond aux nouvelles réglementations environnementales.

Constructeurs et équipementiers envisagent de développer une filière fibre de carbone française

Le projet « Carboprec - Renewable source nanostructured precursors for carbon fibers » vise à mettre au point de nouveaux modes de fabrication de fibres de carbone, à partir de matières premières renouvelables. La lignine et la cellulose, matières produites naturellement par les plantes, sont parmi les solutions les plus prometteuses et seraient renforcées par des nanotubes de carbone.
 
Ce projet a reçu un financement pour les quatre prochaines années dans le cadre du 7ème programme cadre européen de soutien à la recherche. Il est coordonné par Arkema et le groupe Renault compte parmi les participants.
en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :