Up

Deanna, Américaine expatriée en France

Quel est votre poste ?

Je suis Consolideur au sein de la Direction Comptabilité et Contrôle de Gestion (DCCG) à Colombes en France. Mon équipe compte six personnes, dont notre chef. Mes responsabilités principales incluent le contrôle et la consolidation de certaines entités pour la clôture trimestrielle et la gestion du processus de comptabilité des retraites pour l’ensemble des filiales concernées.

J’ai travaillé précédemment comme responsable de l’information financière chez Arkema Inc. à King of Prussia, en Pennsylvanie.

Quel est votre formation ?

J'ai une licence en comptabilité et je suis experte comptabilité agréée. Je prépare actuellement une maitrise en administration des affaires.

Avec quelle(s) nationalité(s) travaillez-vous ?

Mon équipe est française, mais le fait de travailler au sein des consolidations globales me donne l’occasion de travailler avec les autres nationalités européennes ainsi qu’avec les équipes d’Amérique du Nord et d’Asie.

Comment vous êtes-vous préparée à partir dans un nouveau pays ?

Après avoir accepté mon nouveau poste en France, j’ai commencé à suivre des cours de français dans la perspective de mon transfert. N’ayant aucune expérience de la langue, j’ai commencé mes leçons avec les rudiments… et j’ai ainsi appris à compter et à dire les jours de la semaine.

 

J’ai aussi participé à un voyage de reconnaissance d’une semaine en France avant mon transfert pour me permettre de chercher un logement et de faire connaissance avec l’équipe de Colombes.

Selon vous, quels sont les facteurs de succès d’une équipe interculturelle ?

Il faut faire preuve d’ouverture envers les autres cultures et être disposé à apprendre à les comprendre, à les accepter et à en tirer des leçons afin de s’épanouir sur le plan personnel et au niveau de son équipe.

Quels ont été les avantages mais aussi les difficultés rencontrées lorsque vous avez commencé à travailler dans votre pays d’accueil ?

L’avantage, c’est que tout de suite j’ai pu découvrir les activités, les processus et les décisions à l’échelle mondiale. Les difficultés, c’était de réapprendre la comptabilité, en français cette fois.

Avez-vous une anecdote drôle ou surprenante à partager avec nous ?

Chaque jour il y a une nouvelle leçon de français. Il suffit de choisir le mauvais verbe auxiliaire et on finit par dire à son patron qu’on est mort alors qu’on voulait dire qu’on a fini une tâche. Ou alors de se tromper dans la prononciation d’une lettre pour sortir un mot inopportun devant ses collègues. Ça fait rire tout le monde et en même temps j’en tire une leçon de français gratuite !

 

J’ai aussi été surprise de découvrir l’importance de faire une pause et d’aller déjeuner avec ses collègues. C’est une habitude que je ramènerai au bureau quand je retournerai aux Etats-Unis.

Si vous deviez résumer votre expérience interculturelle en un mot, quel serait-il?

Instructive !

Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :