Quel est votre parcours ?

J’ai intégré Arkema en 2001 pour la mise en place d’un logiciel de gestion. J’ai ensuite été Responsable du service comptabilité de Villers Saint Paul, puis contrôleur de gestion de la BU « Résine Urée Formol » au siège. En 2006, je suis devenu contrôleur de gestion des sites de Saint-Fons, Balan et d’une partie du Cetia avant de partir en 2011, en Corée en tant que Responsable financier des filiales locales. Début 2015, je suis rentré en France en tant que contrôleur de gestion monde pour la Business Unit Acryliques.

Quel est l’enjeu du poste ?

Le contrôleur de gestion doit aider la direction à comprendre et piloter son activité. Pour cela, il doit déterminer des objectifs en lien avec la stratégie de développement, élaborer des indicateurs de performance pertinents et fiables, les suivre et les prévoir.

Pouvez-vous détailler vos principales missions ?

Il s’agit d’établir et d’analyser les éléments financiers de la Business Unit : compte de résultat, mais aussi BFR (niveaux des stocks, des encours clients et fournisseurs), investissements, etc. Ces indicateurs sont comparés chaque mois avec nos budgets et prévisions, ce qui permet de vérifier que nos activités sont bien au niveau de performance attendu et, le cas échéant d’identifier des dérives.

Quelles sont les compétences requises ?

Il faut être curieux, s’intéresser à l’activité industrielle, commerciale et à nos organisations, en comprendre les enjeux. Nous avons donc des contacts avec de nombreux interlocuteurs. Il est aussi nécessaire de bien comprendre les chiffres, la comptabilité, les systèmes d’informations et avoir de bonnes capacités de synthèse pour en extraire l’essentiel.

Quelle est la formation adéquate ?

Une école de commerce est une bonne formation, mais il est possible de faire du contrôle de gestion avec une autre formation et d’autres expériences professionnelles.

Ce qui vous plait dans le poste ?

Le contrôleur de gestion est proche du management de l’entité pour laquelle il travaille. Il peut ainsi participer, aider à l’élaboration de la stratégie de cette entité : Où sommes-nous performants ? Comment peut-on s’améliorer ? Quelles doivent être nos priorités pour développer notre activité et Arkema ? Il y a aussi beaucoup de contacts, y compris à l’international, ce qui permet de découvrir de nouveaux pays et de nouvelles cultures dans le cadre de son travail. C’est très enrichissant.

Quels sont vos projets de carrière ?

Peut-être une nouvelle expatriation dans un poste de responsable financier de filiale ou de contrôleur de gestion…

Ce que vous appréciez chez Arkema ?

Arkema m’a toujours proposé de nouveaux défis et de nouvelles opportunités : nouveaux postes, nouvelles régions... J’y ai toujours été bien accueilli par mes collègues. C’est une entreprise où l’ambiance de travail est agréable.

Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :