X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

La dimension humaine

Pour développer une culture de la sécurité, partagée par tous les collaborateurs, le groupe Arkema s’appuie sur différents outils : le programme sécurité en action, les essentiels, les observations croisées et les mini-audits.

L’amélioration des performances en termes de sécurité est étroitement liée à l’instauration d’une culture commune sur ce sujet.

Pour développer cette culture commune de la sécurité, le groupe Arkema s’appuie sur différents outils :

  • les "essentiels", règles de sécurité incontournables connus de tous
  • les activités de terrain, telles qu’observations croisées, mini-audits, inspections générales planifiées, tournées sécurité, audits de terrain
  • le programme sécurité en action pour une communication forte sur les enjeux sécurité.

Les essentiels : 14 règles incontournables

Au nombre de 14, les essentiels sont des règles de sécurité simples et claires correspondant à des situations quotidiennes et issues de retours d’expérience. Ils doivent être connus de tous et appliqués par chacun de façon exemplaire, sans compromis, sur l’ensemble des sites du groupe Arkema.

Les collaborateurs sont invités à suggérer toute amélioration facilitant la mise en œuvre d’une règle ou à signaler toute situation dégradée. Un collaborateur peut intervenir auprès de toute personne, quel que soit son statut, en cas d’écart observé.

 

Les essentiels sont déployés au rythme de trois par an. Pour chacun, une campagne et des actions spécifiques sont menées sur une période de trois mois. Cela, pour favoriser l’appropriation par chacun.

Les observations croisées : développer la conscience du risque

Le principe de l’observation croisée du comportement face aux situations à risque vise à stimuler la conscience du risque pour réduire le nombre d’accidents du travail. Il met à profit les expériences positives et la recherche en commun de solutions pour améliorer les pratiques.

Partant d’une méthode d’observation structurée, chaque site applique la démarche selon ses propres spécificités (types de risques et nature des activités). Les collaborateurs à qualification identiques sont ensuite amenés à s’observer mutuellement au cours de la réalisation de leurs tâches. La méthode permet d’identifier les bonnes pratiques et les écarts par rapport à celles-ci, ainsi que les situations à risques.

Testé avec succès aux États-Unis, et dans certains pays d’Europe, le principe de l’observation croisée est progressivement déployé dans le monde entier.

En 2015, 57% des sites (y compris les sites de Bostik acquis début 2015) ont mis en place ce programme d’amélioration de la sécurité par l’observation des tâches contre 77% en 2014 et 62% des sites en 2013. Hors Bostik, le pourcentage serait de 85% en 2015, en progrès par rapport à 2014.

Pour 2025, l’objectif est d’étendre ce programme à 100 % des sites du Groupe.

"SafeStart", le programme d'auto-observation

Pour passer d’une culture sécurité de discipline à une culture sécurité d’adhésion, ARKEMA a intégré le développement d’une démarche déployée aux États-Unis et originaire du Canada. Cette démarche, dénommée « SafeStart® » consiste dans l’auto observation et dans l’observation des autres, en repérant les états critiques (précipitation, frustration, fatigue et excès de confiance) qui peuvent causer des erreurs critiques (inattention du regard, ligne de tir, distraction, perte d’équilibre, de prise ou  d’adhérence) transformant des risques mineurs en risques majeurs. Les techniques de réduction des erreurs critiques permettent l’amélioration continue de la prévention des accidents.

Les mini-audits : pour collecter rapidement des données

De courte durée (en général 20 à 30 minutes), les mini-audits sont un nouvel outil destinés à faciliter la collecte de données de sécurité. Ils permettent d’examiner des problématiques spécifiques : revue de conformité aux Essentiels, évaluation d’une problématique propre à une unité de production, examen de la mise en œuvre d’une action prioritaire Groupe, etc. 

Encore en cours de développement, l’outil a donné satisfaction sur les sites où il a été testé.

Sécurité en action : mobiliser constamment

Sécurité toujours en tête écrit en bleu et rouge sur fond gris, au dessous se trouve le logo safety in action d'Arkema

Le Groupe a mis en place un ambitieux programme d’information et de mobilisation, appelé « Sécurité en Action » pour entraîner et accompagner les évolutions de comportement en matière de sécurité. Ce programme affirme la volonté d’instaurer une vigilance sans relâche autour de la sécurité. Il souligne l’engagement individuel et collectif à agir à l’échelle de chaque équipe et poste de travail.

Le programme s’articule notamment autour de deux axes ciblés sur l’échange et la communication tels que :

  • la réalisation de films « Accueil Sécurité » qui permettent de délivrer systématiquement, à l’ensemble des visiteurs, une information sur les consignes de sécurité à respecter sur chaque site. Ces films ont été mis à jour en 2015 ; et
  • l’organisation de « Temps forts Sécurité » qui permettent de débattre périodiquement de thèmes relatifs à la sécurité et débouchent sur la construction de plans d’actions propres à chaque contexte de travail ainsi que la définition d’axes d’amélioration à l’échelle des équipes.
en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :