X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Des solutions pour mettre l’électronique à la portée de tous

Arkema se positionne avec sa plateforme d’innovation « Solutions pour l’électronique » comme un acteur clé en amont de cette filière, et contribue ainsi à l’objectif de développement durable des Nations Unies (ODD9) « Bâtir une infrastructure résiliente et promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourage l’innovation ».

Le grand enjeu sociétal visé par cet ODD est l’industrialisation durable. Le digital et l’électronique y sont des éléments clés en permettant aux industries dans les pays développés d’optimiser leur outil industriel et leur logistique.

L’évolution des produits du secteur électronique doit permettre l’accès aux technologies de l’information et de la communication à toutes les populations dans les pays en développement qui en sont aujourd’hui dépourvues, soit plus de 4 milliards de personnes aujourd’hui.

Des matériaux pour des appareils plus solides

Les applications de l’électronique se caractérisent par leur grande fréquence de nouvelles solutions mises sur le marché et leur forte croissance.

 

Arkema propose des solutions avec sa gamme de Polymères Techniques pour les segments des smartphones et tablettes qui contribuent à allonger leur durée de vie et à baisser leur coût de fabrication.

Le Groupe a développé un grade de PVDF Kynar®, qui utilisé dans les batteries des smartphones et tablettes comme liant des différents composants des électrodes, optimise leur puissance et leur durabilité.

Un autre de ses polymères, le polyamide Rilsan Clear®, permet de fabriquer des structures de smartphones particulièrement résistantes, légères et fines pour des appareils plus solides et durables.

La nano-lithographie pour dépasser les limites de la lithographie optique

La lithographie optique est le procédé actuel qui permet de graver par projection optique sur le silicium les structures des microprocesseurs et mémoires.

 

Le procédé atteint aujourd’hui ses limites du fait de l’extrême petitesse des gravures à réaliser, quelques dizaines de nanomètres.

Arkema a mis au point la technologie Directed Self Assembly (DSA), qui à l’échelle nanométrique, permet d’assembler les molécules de polymères pour former des motifs à la surface du silicium, lesquels se transformeront ensuite en contacts électriques.

 

Cette innovation dans l’amélioration de la miniaturisation et performances des puces silicium offre des perspectives prometteuses dans l’accroissement des capacités de stockage des microprocesseurs – un élément clé dans le développement du digital – et dans la baisse de leurs coûts de production.

en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :