X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Développer l'électronique organique

Menées en collaboration avec des laboratoires du CEA, les recherches d’Arkema relatives à l’électronique organique visent à développer les matériaux de demain. En produisant des solutions nano-structurées, le Groupe s’engage sur une technologie d’avenir, plus légère et durable.

L'électronique organique, une technologie d'avenir

L’utilisation de matériaux organiques en remplacement du silicium permet d'entrevoir un nouveau champ de composants électroniques imprimables, transparents et souples. Ces matériaux devraient conduire à l'émergence de nouvelles applications : écrans souples, emballages ou textiles intelligents, panneaux photovoltaïques souples et semi-transparents…

 

Dans le secteur de l’électronique « imprimée grande surface », les innovations portent sur les performances et la durée de vie des systèmes, les coûts de fabrication et l’intégration de plusieurs fonctions sur un même support.

Produire des matériaux souples grâce aux copolymères fluorés électroactifs

Grâce à l'acquisition de la société Piezotech, Arkema a enrichi sa gamme de matériaux haute performance avec des copolymères fluorés électroactifs.

 

Ces polymères « piezo » ou « ferroélectriques», proposés sous forme de poudre ou de films, ont la propriété de se déformer lorsqu’ils sont soumis à une tension électrique et de convertir une force mécanique en énergie électrique.

 

L'objectif est de développer, dans un premier temps, des encres piézoélectriques. Ces encres polymères conductrices sont imprimables sur des supports souples, comme des étiquettes. Ces étiquettes intelligentes sont capables de donner des informations utiles sur un produit ou ses conditions de stockage (température, choc, humidité, etc.).

Le partenariat CEA-Liten/Piezotech récompensé

En mars 2015, le CEA-Liten et Piezotech ont eu l’honneur de se voir desservir le prix Best Freestyle Demonstrator pour le Piezoelectric Transparent Loudspeaker. Remis à l’occasion de la conférence internationale LOPEC ("Large-area, Organic and Printed Electronics"), cette récompense met en lumière les dernières avancées sur l'électronique organique et imprimée. Le Piezoelectric Transparent Loudspeaker est constitué de polymères fluorés électroactifs.

 

Ils ont la propriété de se déformer sous tension électrique et de convertir une force mécanique en énergie électrique. Ainsi, le haut-parleur a pour caractéristiques d’être mince, léger et flexible.

Des partenariats pour mettre au point les applications de demain dans la micro-électronique

En 2012, Arkema s'est associé avec deux instituts du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives) pour créer :

  • Un laboratoire mixte privé/public, dédié à l’électronique imprimée grande surface en partenariat avec le LITEN (Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Énergies Nouvelles les Nanomatériaux du CEA)
  • Une plateforme de recherche collaborative dédiée au développement de la lithographie basée sur des polymères nano-structurés avec le LETI (Laboratoire d'Electronique et de Technologie de l'Information du CEA)

 

Parallèlement, le Groupe a débuté une collaboration à Bordeaux avec :

  • Le LCPO Laboratoire de chimie des Polymères organiques, sur les matériaux pour l'électronique,
  • La chaire d'excellence dirigée par le professeur Georges Hadziioannou sur la thématique « matériaux fonctionnels avancés pour les nouvelles technologies de l'information, la communication et l'énergie ».
en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :