X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, nous permettant de proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies

Up

Rencontre avec Thierry Le Hénaff, Président-directeur général d'Arkema

Les excellents résultats d'Arkema en 2016 témoignent de la pertinence de la transformation engagée depuis dix ans, axée sur la chimie de spécialité et les matériaux innovants, l'ancrage dans les zones de croissance et la responsabilité sociétale. Thierry le Hénaff revient sur la stratégie de développement du Groupe et sur ses réussites.

Comment qualifieriez-vous la performance d'Arkema en 2016 ?

Thierry Le Hénaff > Arkema affiche des résultats records. Dans un environnement de croissance mondiale modérée, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 7,5 milliards d'euros, avec des volumes en hausse de 3,2 %. Notre EBITDA atteint 1,19 milliards d’euros – son plus haut niveau historique – en progression de 12,5 % par rapport à 2015. La marge d'EBITDA s'établit à 15,8 %, soit deux points de plus que l'an passé. Enfin, notre résultat net courant progresse de 34 %. Nos trois pôles – Spécialités Industrielles, Matériaux de Haute Performance, Coating Solutions – ont contribué à ces résultats. Nos équipes peuvent être fières de cette performance.

 

Quels ont été les moteurs de cette réussite ?

Thierry Le Hénaff > Au-delà des résultats, 2016 a été une année importante d’un point de vue qualitatif : plusieurs grands projets d'Arkema ont donné leur pleine mesure. Nous tirons les bénéfices de l'intégration de Bostik, qui a atteint - avec un an d’avance - les objectifs de croissance 2017 que nous avions fixés au moment du rachat. En Malaisie, notre usine de Kerteh démarrée en 2015, a tourné à plein régime, confirmant le potentiel de développement de la thiochimie en Asie. Et portés par l'innovation, nos polymères techniques ont rencontré un grand succès.

Comment cette performance s'inscrit-elle dans l'histoire d'Arkema ?

Thierry Le Hénaff > Elle résulte directement de la transformation engagée par le Groupe dès sa création et d’une forte dynamique d’innovation. Le Groupe présente 10 ans après un visage très différent. D’abord, nous avons réorienté notre portefeuille produits vers la chimie de spécialités et les matériaux innovants. Ensuite, l’innovation fait véritablement partie de notre ADN, et nous intégrons d’ailleurs, pour la 6 e année consécutive, le top 100 des entreprises les plus innovantes au monde. Enfin, nous avons rééquilibré le Groupe sur le plan géographique pour renforcer notre ancrage en Asie, au plus près des pays émergents, et en Amérique du Nord, sur une zone de croissance stable.

Comment abordez-vous les prochaines années ?

Thierry Le Hénaff > Avec confiance et ambition. Pour 2017, nous confirmons l'objectif d'un EBITDA à 1,3 milliards d’euros annoncé dès 2014. Sur 3 ans notre EBITDA augmenterait ainsi de plus de 65 %, sans aucun doute, une des meilleures croissances de notre industrie. Nous disposons aujourd'hui de fondations très solides avec plusieurs lignes de produits aux perspectives fortes, comme les adhésifs de Bostik – renforcés en 2016 avec l'acquisition de Den Braven – les polymères techniques, les tamis moléculaires, l'aval acrylique (avec Sartomer et Coatex) ou encore la thiochimie. Nous ne voyons pas nos 10 ans comme un aboutissement, mais comme une étape pour aller encore plus haut. Notre objectif est clairement de continuer à croître dans le futur grâce à ces catalyseurs de croissance bien en place.

Comment la RSE contribue-t-elle à la réussite d’Arkema ?

Thierry Le Hénaff > La dimension sociétale fait partie intégrante de la performance d'Arkema. Nos engagements RSE portent sur cinq piliers, étayés d'objectifs chiffrés pour 2025 : sécurité, environnement, innovation, développement personnel et collectif, dialogue avec nos parties prenantes. En 2016, pour valider notre approche RSE nous avons lancé une « analyse de matérialité » qui a permis de confirmer que nos priorités étaient en ligne avec les attentes de nos parties prenantes, internes et externes. Entre 2012 et 2016, notre taux d'accident a été divisé par deux. Les innovations liées au développement durable -  notamment dans l’allègement des matériaux, la filtration de l’eau ou encore les énergies nouvelles - sont au cœur de notre stratégie de développement. Nos équipes ressources humaines ont lancé des initiatives pour accélérer la féminisation et l'internationalisation de notre encadrement supérieur. Depuis 2014, le programme Arkenergy a permis de réduire de 6 % la consommation d'énergie du Groupe. En 2016, le programme Optim'O lui emboîte le pas avec l'ambition de diminuer de 15 % nos factures d'eau. Tous ces progrès se traduisent positivement dans la notation des agences spécialisées.

en
Contact

Vous cherchez une information technique ? Vous avez besoin d’un devis ? Vous souhaitez recevoir des informations sur un événement en particulier ?
Les équipes du groupe Arkema sont à votre disposition pour toute demande de renseignement.

 

Sélectionnez la thématique qui vous intéresse :